Non pas qu’il se soit égaré. Mais des circonstances bien particulières avaient conduit la discipline “TENNIS“ à quitter le cocon amséliste en 2014 pour voguer de ses propres ailes sous l’appellation Tennis Club Gallieni Fréjus. Un patronyme auquel on ajoutera en 2017, et pour rendre hommage à son directeur général brutalement disparu en novembre 2016, les prénom et nom de celui-ci, le club des hauts de Gallieni devenant alors le Tennis Club Gallieni Fréjus Pascal-Albuixech.

Eh bien, depuis ce lundi 5 juillet 2021, quelques72 heures après qu’une assemblée générale extraordinaire de l’AMSLF ait accueilli une 24e section en son sein avec les Sports mécaniques, voilà déjà la 25e avec le retour du tennis dans la grande famille de l”association fréjusienne.

Inéluctable et avantageux

Du moins, le principe de ce retour a été adopté lundi 5 au sortir d’une AG extraordinaire du TCGF sise dans la magnifique pinède du club. Reste maintenant « au “mille-feuilles“ administratif et juridique », comme le qualifie himself l’adjoint au maire en charge des sports, Patrick Perona, à entériner la chose et mettre tous les éléments en règle et dans la plus parfaite légalité, ce qui devrait être fait pour la rentrée de septembre, à tout le moins durant le mois.
« Cette décision était inéluctable, soulignait Rodolphe David, président du TCGF. Et surtout la résultante d’une volonté commune, de notre part autant que de celle de la municipalité, afin de contribuer au meilleur développement possible du club. À travers notamment de nouveaux moyens, tant matériels qu’humains, fonciers que nous apporte ce retour dans le giron amséliste, avec une plus grande cohésion sociale, une logique implacable, autant d’éléments ayant conduit au constat que le TCGF ne pouvait plus fonctionner et se développer en tant que club indépendant. »

C’est dans la continuité de l’actuel padel, sur le court de tennis n°7, que prendront place, l’un en perpendiculaire par rapport au présent court, le second parallèle, les deux nouveaux courts de padel du TCGF

Un centre de padel sera créé

Et de développement, il en aura beaucoup été question, notamment sur le padel. Cette nouvelle discipline, amenée par Pascal Albuixech et Xavier Martinez il y a quelques années maintenant – à l’époque, le TCGF était pionnier en la matière dans le Var – provoque un vrai engouement auprès des fans de tennis des hauts de Gallieni. « Plus encore depuis que nous avons déménagé notre premier court, depuis l’ancien court “terre battue“, en son emplacement actuel, au pied de la terrasse du club-house. »

La création de deux nouveaux courts de padel, dans la continuité de l’existant, qui prendront place sur ce qui sera bientôt l’ancien court n°7 – « qui doit avoir près de 40 ans » – , de manière « à créer un vrai espace dédié ».
« Ce projet remonte à l’AG 2019, nous en avions alors discuté avec le premier magistrat. Il consistera à mettre en place et gérer un centre de padel, avec une école, un camp d’entraînement. Découverte, enseignement intermédiaire et haut niveau seront les trois axes que nous souhaitons développer. »

Les travaux d’un montant de 120.000 €, devraient débuter en septembre et l’on espère une ouverture de ces nouveaux courts pour la fin de l’année, au pis début 2022.

Rodolphe David, président du TCGF (en haut), Fabien Sgarra, président de l’AMSLF et l’ensemble du club des hauts de Gallieni ont acté le processus de retour du tennis dans le giron amséliste

Bénéfice malgré le Covid

C’est une section saine financièrement parlant, ainsi que l’a certifié l’expert-comptable Mylène Alena-Griveaux du cabinet CECEV, et ayant conclu le présent exercice comptable en positif (+17.000 € environ), quand bien même l’année aura immanquablement été compliquée au regard du Covid et des restrictions de pratique, « même si le tennis ne s’en tire pas si mal finalement ».

Les jeunes du TCGF, ici Evan Lespine (aux côtés de l’entraîneur Nicolas Oddone), vainqueur du trophée Ville de Fréjus il y a une semaine en catégorie 17-18 ans

Plus forts ensemble

Ce retour du tennis dans le club omnisports AMSLF réjouit en tout cas le président Fabien Sgarra, ravi d’accueillir « cette 25e section. Le tennis a une histoire avec l’AMSLF et cela fait plaisir qu’il retrouve sa place dans la famille ».
« Et vous n’avez pas à vous en inquiéter, rassurera Patrick Perona à l’adresse des joueurs et joueuses présent(e)s. Ce retour suit le fil conducteur de la politique municipale en la matière et de la volonté du maire de rendre le sport accessible à tous. Ici, vous avez un magnifique bijou, que nous allons continuer à embellir tous ensemble. Parce qu’ensemble, nous sommes plus forts ! »

En quelque 72 heures, l’AMSLF s’est donc dotée de deux nouvelles sections, et de nouveaux adhérents qui viennent agrandir la grande famille de l’association fréjusienne !
Précision : l’officialisation du retour du tennis à l’AMSLF interviendra en septembre lors de l’AG ordinaire de l’association.