Chaque année, ils sont près d’un millier, bénévoles qui aident à la mise en place des parcours et diverses autres petites interventions deci-delà (constitution des packs pour chaque concurrent, distribution des dossards, etc.), jalonnent les parcours, orientent les concurrents, sur les différentes courses, au départ ou à l’arrivée, donnent un précieux coup de main lors des ravitaillements…
Des bénévoles sans qui il ne serait tout bonnement pas possible d’organiser cette épreuve, sans qui par conséquent le Roc n’existerait pas mais surtout n’aurait jamais atteint cette aura, ce succès planétaire… Petites mains, personnes de l’ombre, elles n’en sont pas moins indispensables, et même vitales.

Sur les parcours à jalonner le terrain et indiquer les bonnes directions aux concurrents, à la préparation des packs dossards ou encore à la distribution de ceux-ci : derrière toutes ces tâches fastidieuses, il y a des bénévoles. Sans eux, le Roc n’existerait pas, qu’ils en soient ici remerciés !

Une année après la dernière édition – eh non pardon, deux années après le 36e Roc !!! –, quel sera le degré de motivation des bénévoles qui n’ont jamais manqué de répondre à l’appel des organisateurs toutes ces années depuis que le Roc est devenu LE Roc !
Telle est en tout cas la question que se posaient encore ce jeudi, lors d’une des premières réunions techniques préalables à la tenue de l’évènement les organisateurs et autres responsables locaux de ce secteur…

Un petit aperçu – incomplet – de la dotation ROC 2021 pour les bénévoles

Une dotation améliorée

Bien évidemment, l’on compte sur l’amour des Fréjusiens et des personnes alentours pour le Roc d’Azur, l’implication et le cœur qu’ils ne cessent jamais de mettre à l’ouvrage lors de chaque édition. Peut-être l’impatience née de la frustration de l’annulation de l’épreuve l’an passé sera-t-elle en parallèle source de motivation pour revenir filer un coup de main et permettre de faire rayonner le Roc et Fréjus ?

En tout cas, outre le traditionnel panier repas quotidien (sur lequel il convient de concéder l’effort enregistré du côté de l’organisation ces dernières éditions – sans oublier le petit déjeuner également proposé chaque matin à la cafétéria du Roc sur la Base nature –, Amaury Sport Organisation justement proposera une dotation comprenant un sac à dos, un polaire, un sweat ou encore une casquette à chaque bénévole ! En revanche, la crise sanitaire et les mesures d’hygiène strictes qu’elle engendre ne permettra pas le traditionnel repas de fin de Roc pour les bénévoles.

Le Pass sanitaire bien sûr obligatoire

Rappelons, élément qui a son importance, que les épreuves du Roc 2021 se dérouleront du mercredi 6 octobre, avec le Génération Roc, mais également, nouveauté cette année, le Rallye Roc, qui sert de support à la première étape du Roc Trophy.

Enfin, crise sanitaire oblige, la production du Pass sanitaire – sous l’une des trois formes règlementaires que tout un chacun connaît à présent (à savoir schéma vaccinal complet, présentation d’un test PCR négatif de moins de 72 heures, ou certificat attestant du rétablissement du Covid-19, datant d’au moins 11 jours mais de moins de six mois) – sera obligatoire pour chaque bénévole.
Une seule présentation de ce Pass sanitaire, à condition de respecter les délais notamment dans le cadre des tests PCR et de leur “durée de vie“ de 72 heures, pourrait permettre la délivrance d’un bracelet à même de garantir la libre circulation sur la durée de l’évènement.

À La Galiote (en haut), au Car Brûlé (deux photos intermédiaires), ou encore dans les hauts de Saint-Aygulf (ci-dessus), ce sont les bénévoles qui “tiennent la baraque”, notamment sur les ravitaillements disséminés au fil des parcours

Contacts en mairie de Fréjus
et de Roquebrune

Les personnes désireuses d’intégrer cette grande famille des bénévoles sont priées de se faire connaître auprès d’Évelyne en mairie de Fréjus (au 04 94 51 91 10) ou de Christopher pour la “partie“ Roquebrune (au 06 34 21 53 33 ou au 04 94 19 59 55 en mairie de Roquebrune-sur-Argens).